Nos visites-conférences annuelles

Pour en savoir plus...
Historique des sorties Conférences annue[...]
Document Adobe Acrobat [108.8 KB]

SORTIE du 15 SEPTEMBRE 2022

Texte et photos : Monique GALLOIS

Jeudi 15 septembre 2022 : il est 9 heures : notre car part de la Visitation avec un premier groupe d’une trentaine de personnes prêtes pour cette sortie annuelle de l’association des Eglises Ouvertes en Eure-et-Loir.

Nous prenons la route vers Dreux où nous accueillerons un second groupe de participants : quelle joie, après cette longue période creuse de pandémie, de pouvoir nous retrouver à nouveau ensemble pour profiter d’une sortie « normale », d’une journée complète, en bus avec un déjeuner partagé.

Cette année c’est le nord du département – le canton d’Anet– qui a été choisi pour cette balade.

1ère étape : L'église SAINT BLAISE d'HAVELU

 

Vers 10h, c’est environ 60 personnes qui se retrouvent au village d’Havelu. Son maire, Monsieur Guy Duval, nous accueille très gentiment au pied de son église Saint Blaise, qu’il est tout surpris et heureux de voir si remplie. Le président de l’association souhaite la bienvenue à l’ensemble des participants et particulièrement aux nouveaux adhérents qui pour la première fois suivent cette promenade d’automne.  S’il a choisi de venir visiter cette église malgré sa modestie c’est en raison de l’état exceptionnel de conservation de son mobilier liturgique ce qui lui valut d’être qualifiée par la Société archéologique d’Eure et Loir d’« église conservatoire » car elle a gardé la quasi-totalité de son mobilier antérieur à la Révolution, préservée des modernisations intempestives. Un bel arc triomphal en bois, un retable-cloison, un lutrin à deux pupitres et un rare placard à fondations sont particulièrement remarquables. La voûte de bois décorée couvrant le chœur est l’image du ciel constellé d’étoiles. On entre dans le sanctuaire en passant par l’arc triomphal rappelant l’entrée du Christ à Jérusalem en allant vers l’autel, lieu du sacrifice, surmonté comme le fait remarquer Charles Jobert par la représentation de la Résurrection.
Nous avons la chance de pouvoir admirer un reliquaire en forme de bras d’époque indéterminée imitant les objets d’orfèvrerie du moyen-âge : une rareté !

2ème étape : L'église SAINT MARTIN de ROUVRES

Puis nous reprenons la route vers Rouvres pour découvrir l’église Saint Martin, rare église eurélienne à ne pas avoir été construite en moellons grossiers recouverts d’un enduit, mais en fine pierre de Vernon. Nous sommes accueillis par Monsieur Ghislain Missonnier Président de l'association pour la sauvegarde de l'église Saint Martin de Rouvres et son équipe. Ce dernier nous explique tous les moyens mis en œuvre pour les diverses restaurations. Cette église présente la particularité d'avoir des murs recouverts de graffitis anciens et un ensemble d’une dizaine de cadrans solaires. Nous écoutons avec beaucoup d’intérêt les commentaires de notre adhérent Monsieur Michel Leblond, spécialiste de ces domaines.
Cette église renferme deux magnifiques statues : celle de la Vierge à 
l’Enfant Jésus au Chardonneret : Charles Jobert précise que la présence de cet oiseau symbolise à la fois la Résurrection par référence à l’évangile apocryphe rapportant que, durant la fuite en Egypte l’enfant Jésus modelait des oiseaux d’argile auxquels il insufflait la vie en soufflant sur eux et la Passion, allusion à l’oiseau qui arrachait les épines plantées dans le front du Christ  et celle de Saint Martin (autrefois sur la façade du bas-côté Renaissance de l’église) représenté revêtu des habits d’évêque de Tours.

Il est intéressant de noter dans cette église l'existence d'un banc de Charité où prenaient place les membres de la confrérie de Charité appelés charitons ainsi qu’une bannière et une importante collection de baudriers de charitons portant la représentation de la Saint Trinité sous le patronage de laquelle était placée cette confrérie qui fut l'une des toutes dernières du diocèse puisqu'elle n’est disparue que dans les années 1950.

Dans une salle aimablement prêtée par la commune de Saint Lubin de la Haye, chacun peut se restaurer dans une sympathique ambiance pour la pause déjeuner.

3ème étape : SAINT SULPICE et SAINT LUBIN de SAINT-LUBIN de LA HAYE

 

 

C’est là que nous rejoint à la fin du repas Madame Véronique Le Guillous, maire de Saint-Lubin-de-la-Haye, qui nous accompagne jusqu’à l’église Saint Sulpice, perdue au milieu des champs, mais pleine de charme.
Nous bénéficions de l’intéressant témoignage de Monsieur Sandrin, ancien maire, sur les différentes étapes de restauration cet édifice.

 

Nous nous rendons ensuite, quelques kilomètres plus loin, à l’église Saint Lubin, également sur la commune de Saint-Lubin-de-la-Haye. Nous sommes accueillis par Monsieur Mario De Olivera, « relais clocher » de cette église qu’il ouvre tous les week-ends. Un soin tout particulier a été déployé pour nettoyer et préparer l’église pour notre visite, plus spécialement pour nous présenter l’ensemble des vêtements liturgiques renfermés dans la sacristie.


Charles Jobert appelle tout particulièrement notre attention sur le maître-autel mis en place au début de la Révolution, meuble à l’élégante décoration de faux marbre aux délicates sculptures or et vert, surmonté simplement du tabernacle et de deux panneaux ornés de chutes d’objets liturgiques.  Il abandonne la forme des hauts retables cloisons couvrant le fond de l’abside, si répandus durant le XVIIe et la plus grande partie du XVIIIe


On peut aussi y voir une magnifique statue trinitaire de Sainte Anne, la Vierge et l’enfant Jésus tenant une grappe de raisin à la main. Nous admirons aussi de très belles sculptures anciennes de saint Nicolas, sainte Barbe et saint Roch et bien sûr saint Lubin, en évêque. (XVIIe).

4ème étape : L'église SAINT REMI de BERCHERES-sur-VESGRE

 

 

Nous terminons cette journée par la visite de l’église Saint Rémi de Berchères sur Vesgre.

Nous sommes accueillis par Madame Aude Frémin du Sartel, « relais clocher ». Nous pouvons adresser nos félicitations à Monsieur Pascal Philippot, maire de la commune, qui s’est particulièrement investi dans la réalisation de nombreuses et spectaculaires restaurations dans cette église, tant extérieures (toit, façade) qu’intérieures : autel-retable, vitraux, statues, cloches et plusieurs tableaux remarquables en particulier celui représentant le pèlerinage à la Vierge de Montserrat qui se rapproche de l’art colonial espagnol du XVIIe s et un autre représentant Abraham montrant le ciel à Isaac.  .

La célébration des vêpres se fait en présence de Monsieur l’abbé Omwa Edou, nommé depuis quelques semaines seulement sur cette paroisse.

Notre président fondateur Monsieur l’Abbé Rambure, qui nous a accompagné pendant tout ce beau circuit, tient à rappeler que les églises rurales doivent continuer à être des lieux de culte vivants et priants.

 

Un grand merci à tous ceux et celles qui ont organisé ce voyage et qui l’ont agrémenté de leurs commentaires.

Tous les participants à cette sortie semblent ravis d’avoir vécu une belle et conviviale journée, à la découverte de quelques-unes des églises du riche patrimoine eurélien. Beaucoup attendent maintenant avec impatience la sortie 2023 de notre association.

Compte-rendu de la sortie du 15 septembre 2022
2022-09-15_CR.pdf
Document Adobe Acrobat [706.2 KB]

SORTIE du 16 SEPTEMBRE 2021

Compte-rendu de la journée de visites-conférences annuelle
2021-09-16 -visites-conférences annuelle[...]
Document Adobe Acrobat [72.2 KB]

Photos : Françoise ILLY , M. Mme. LURVOIS

Texte : Françoise ILLY

Après plus d'une année de jachère, une longue période de doutes, d'inquiétudes, et de craintes dus aux contraintes sanitaires, nous pouvions avoir des inquiétudes quant à la réussite de notre sortie d'automne effectuée en voitures particulières.

La reprise qui s'est voulue minimaliste se limitant à une demi-journée et réduite à la visite de trois églises de Beauce : Saint-Orien de Meslay-le-Vidame, Saint-Denis de Vitray-en-Beauce et Saint-Loup de La Bourdinière Saint-Loup, fût un succès avec 45 participants bien munis de leur pass-sanitaire, contrôlé par le secrétaire de l'association, Yves Rabourdin.

1ère étape : L'église SAINT- ORIEN  de MESLAY-le-GRENET

Surpris tout d'abord par l'architecture de l'église de Meslay-le-Vidame, (temple ? mairie ?), le groupe a été accueilli par le Père Sébastien Robert, vicaire général du diocèse et curé de la paroisse Saint-Paul en Val, et le maire, Serge Le Balch.

2ème étape : L'église SAINT-DENIS de VITRAY-EN-BEAUCE

Éric Delahaye, premier magistrat, a ouvert l’église « à l'architecture née du sol de Beauce » et participé à la visite mettant en valeur le magnifique retable.

L'intérêt manifesté par les participants pour le patrimoine religieux local est toujours aussi vif, leur sens de l'écoute intact et leur enthousiasme sans défaillance. Il est vrai que le président, Charles Jobert - spécialiste en patrimoine et grand érudit en matière de patrimoine religieux- sait passionner les visiteurs des églises « qui nous accueillent, comme des mères » selon l'expression d'une visiteuse anonyme rencontrée à Saint Loup.

3ème étape : L'église SAINT-LOUP de la BOURDINIERE-SAINT-LOUP

Dominique Maroquin, trésorière de notre association et présidente de l'association de rénovation de l'église de Saint-Loup a présenté les 19 statues récemment restaurées, dans la pure tradition.

 Une rencontre conviviale, fraternelle et la joie de nous retrouver, unis aux absents empêches pour cette demie journée, qui s'est terminée par un verre de l'amitié, pour éviter de se quitter trop rapidement.   

Églises Ouvertes en Eure-et-Loir

22, Avenue d'Aligre

CS 40184

28008 CHARTRES Cedex
 
Téléphone : 02 37 42 80 13

E-mail : eglisesouvertes28@eglises-ouvertes-eure-et-loir.fr

Portail de l'Eglise catholique en France
Cathédrale de Chartres

Dernière mise à jour :

Mercredi 29 Septembre 16:00

 

Version imprimable | Plan du site
Association Eglises Ouvertes